Lettres de Jeanne (5). Inédit – Arnaud Beaujeu

Mon chéri,

En quatrième vitesse, j’ai exhumé ce bout de papier après des fouilles auprès desquelles celles de Pompéi sont de la crotte de bique. Bientôt, je te jure je t’écris détails du voyage, mais il faut que je récupère ma machine du monceau de colis, paquets, valises encore dans ma voiture.

Hier, sur la route du retour, j’ai dormi chez des amis d’Yvonne : un ménage qui s’adore et a l’air de deux enfants de 10 ans qui jouent à papa maman. Ils sont toujours en retard pour tout et sont toujours dans la lune. Un grand chien adorable, mais absolument pas élevé, n’arrange pas le fouillis. Leur petite a une mine épouvantable, car elle mange (quand elle mange) que ce qu’elle aime. Et elle n’aime que la viande rouge et les sucreries. Exemple, ce matin, elle est partie à l’école avec comme petit déjeuner un reste de glace du repas du soir précédent.

Au fait, j’irai au Mas à Pâques et prendrai ma voiture sur le train. Si vous voulez en profiter, ne prenez pas la vôtre, car il y aura sur place en plus ma vieille Dyane en état de marche.

Zut, mon bic va rendre l’âme.

A bientôt, mes deux garçons. Je vous embrasse. Jeanne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s