Si une parole… (Arnaud Beaujeu)

Si une parole me libérait je pourrais peut-être effacer les frontières, pousser l’anéantir jusqu’au bord de la mer

la vague sur la vague au creux m’emporterait, d’un retour en arrière et m’ensevelirait

[…]

et sans voir tout à coup la petite clarté de cet instant d’été t’entourer – tu rirais

à nager dans les vagues et les courants contraires, à goût de vent de sel de lumière et de mer

 

(Arnaud Beaujeu, L’Amour de vivre, éd. Nu(e), 2014)

 

Photo: A.B.

L’image contient peut-être : océan, ciel, eau, plein air et nature

L’amandier (Arnaud Beaujeu)

L’amandier veille, à l’avant-lueur du printemps, sentinelle de fleurs au parfum de miel

L’abricotier se réveille d’un long sommeil emprisonné, ses pétales volent au soleil léger

Les chiffons blanc-rosé du cognassier révèlent un feuillage nouveau

Les fleurs de cerisiers rappellent que les fruits rempliront un jour les paniers

Les pêchers éclatent de rose, ravivent les abeilles

Le vieux poirier porte fragrance

Les feuilles du figuier ouvrent leurs petites mains pleines d’espérance

 

(Arnaud Beaujeu, L’Amour de vivre, ed. NU(e), 2014)

 

L’image contient peut-être : plante, fleur, arbre, plein air et nature