L’éternité (A. Beaujeu)

« Elle est retrouvée, quoi ? L’éternité. C’est la mer allée avec le soleil. »

Lui rigole éclatant de lumière et de vent. Elle, s’étourdit de matières et de déferlements. Ils s’embrassent et traversent villages et forêts en s’y éparpillant, au hasard des rencontres et des enfantements :

« Je suis peul et je suis bysantin, et moi je suis persan, je suis aborigène et je suis élégant. Mon père était « un cas » et ma mère inuit ! Les rencontres et la vie n’ont-elles pas fait de nous des clowns métaphysiques ? »

Elle est retrouvée, quoi ? L’éternité. C’est la mer, allez, dans sa diversité de visages et de corps pétris par la poussière et le souffle solaire…

(Arnaud Beaujeu, Tous droits réservés) https://lumieretmots.com/

Rolf Ball : http://www.rolf-ball.com/oeuvres/serigraphies-65-x-50-cm/ Tous droits réservés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s