Gigue (A.B.)

Vie-hors-vie, cieux-non-cieux, outre-vie, outre-danse : la mort entre elle aussi dans le carrousel des naissances : à travers les fétiches, la voilà qui s’élance

L’amour avec la mort dansent la gigue de nos vies

Ils sautillent et bondissent, trépignent et se trémoussent en une maclotte infinie

De leur étreinte sacrée, s’éveilleront la trace et le silence

(Arnaud Beaujeu, Tous droits réservés) https://lumieretmots.com/

Rolf Ball : http://www.rolf-ball.com/oeuvres/serigraphies-65-x-50-cm/ Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s