Une étoile qui danse… (A. Beaujeu)

« Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir accoucher d’une étoile qui danse »

S’étonner de toutes les chances, de toutes les outrances. Entre le n’être et l’apparaître, la vie n’est qu’une invite à renverser le sens. Engager tous les manques en leur magnificence, faire de toutes les pentes d’autres insuffisances

Elargir l’horizon en tohu-bohus magnifiques, entamer un charivari pour faire tourner les cataclysmes en pagailles et en dispersions. Secouer l’infini, secouer l’évidence. Confondre les malentendus en catastrophes et subversions, pour que de la cohue émergent d’autres vies

De l’erreur, ta naissance

Du trouble, ta puissance

Du chaos une étoile qui danse

(Arnaud Beaujeu, Tous droits réservés)

Rolf Ball

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s