Après-midi d’été…

Après-midi d’été au bord de la rivière et dans le chant de l’eau qui scintille

La terre est dure et craquelée où l’on remonte la rivière

Les lauriers-sauce ont poussé en une forêt parfumée

Des peupliers des noisetiers et les ombres des patineurs qui glissent sur les fonds sableux

(Arnaud Beaujeu, L’Amour de vivre, éd. Nu(e), 2014)
Photo: A.B.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s