Les ombres… (A.B.)

Dans la douceur nocturne

le cri de la machotte

répond aux trilles du rossignol

Leur dialogue continue

d’invoquer doucement les ombres

(Arnaud Beaujeu, Tous droits réservés)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s